Touristisches Angebot des Heilklimatischen Kurortes Lindenfels im Odenwald

traductions françaises

Bienvenue!

Cher visiteur, chère visiteuse,

Nous souhaitons vous donner des informations très intéressantes sur la ville de Lindenfels sur notre page d´accueil et nous espérons, de cette façon,  pouvoir vous saluer un jour au coeur de la ville ou dans les autres parties de la ville: Eulsbach, Glattbach, Kolmbach, Schlierbach, Seidenbuch, Winkel et Winterkasten.

Toute personne active ou intéressée par la culture y trouvera son compte. Les constructions historiques, les maisons à colombages, les anciennes portes de la ville et le musée de Lindenfels aménagé avec soin et qui mérite d´être vu, constituent le cadre ideal pour une promenade dans la merveilleuse vieille ville. Sans oublier le musée allemand du Dragon que l'on peut admirer depuis 2010 dans la maison Baureneck.

Du haut du château, on peut profiter d´une vue magnifique sur l´Odenwald, l´ancien territoire de chasse des Nibelungen. Notre piscine découverte et chauffée située à la magnifique lisière de la forêt, de nombreuses installations sportives ainsi que des chemins de randonnée parfaitement signalés n´attendent que vous.

Mais aussi l´hospitalité à Lindenfels est reconnue. De nombreux restaurants proposent des plats typiques de l´Odenwald  comme la cuisine la plus exquise  au niveau regional et mondial. Tout pour un bien-être physique. Qui veut passer la nuit à Lindenfels et se décide pour une des nombreuses sortes d´hébergement, soit un hôtel, une auberge, une pension ou un appartement de vacances constatera  qu´ici on dort  fabuleusement bien.

Pour faire une cure, le touriste interessé trouve toutes les offres necéssaires à Lindenfels, seule ville à l´air vraiment sain de l´odenwald.

De nombreux évènements, fêtes et marchés ont lieu tout au long de l´année.

Lindenfels est facile d´accès entre les grands centres Francfort / Darmstadt / Worms / Heidelberg / Mannheim et on peut vite y arriver de Bensheim (A5) en passant par la B 47. L'´aéroport de Francfort n´est également qu´à 1 heure de route.

Pour toute autre question ou suggestion veuillez vous addresser à l´office de tourisme touristik(at)lindenfels.de ou aux services administratifs de la ville rathaus(at)lindenfels.de


Extrait de la chronique de Lindenfels

Lindenfels, petite ville avec un château,  connue et appréciée dans les environs et reconnue au niveau national pour être une ville de cure climatique dans la région de l´Odenwald au  sud de la Hesse, reçoit chaque année des milliers de touristes entre ses murs. La forêt qui s'étend presque jusqu' aux maisons, avec des chemins signalisés, des abris et de nombreux bancs, la situation agréable  près de la Nibelungenstraße et l´hospitalité des habitants ont permis à la ville de se faire beaucoup d´amis.

La ville pleine de traditions a un passé historique. Lindenfels et ses environs ont  été attribués au cloître de Lorsch en 773 par Charlemagne, roi des Francs et premier empereur romain et ont ainsi appartenu au marché d'Heppenheim.  Lindenfels fut évoquée pour la première fois en 1123 avec un comte Bertolfus que l'on considère aujourd´hui comme le bâtisseur du château de Lindenfels. Les noms des châtelains étaient somptueux. Konrad von Hohenstaufen, frère de l'empereur Barberousse qui est entré dans la légende, a été un seigneur de Lindenfels.  Avec l´attribution par héritage au margrave Hermann von Baden a suivi une appartenance  provisoire badoise jusqu´à ce que Louis II, comte palatin Wittelsbach rachète le droit de gouverner en 1277 et commence ainsi l'appartenance pendant une durée de près de 600 ans de Lindenfels au Palatinat.

L´attribution des droits de  ville par l´empereur Louis IV à la Diète à Francfort le mardi précédent la Pentecôte en 1336 constitua un des points les plus importants de l´histoire de Lindenfels. Par des libertés et des avantages  la petite ville a eu une importance toujours croissante. C´est comme cela que les citoyens de Lindenfels furent libérés de corvées et furent exemptés de certains  impôts. Beaucoup d´artisans se sont installés ici à cette période. Lindenfels devint après 1336 administrativement et économiquement le point central de toute la région. Quasiment tous les visiteurs du château de Lindenfels se demandent comment cette forteresse a été détruite.

Le château avec ses remparts imposants a survécu à toutes les attaques des périodes de  guerre. Durant la guerre de trente ans la construction a été certes  assiégée et occupée de nombreuses fois mais elle a malgré tout subi toutes ces offensives sans trop de dommages. Vers la fin du 18ème siècle, le château était encore habité. Mais il n´eut plus de signification militaire après l´invention des armes à feu. L´intérêt de l'administration palatine électorale diminua de plus en plus, d´autant plus que les frais d´entretien du monument augmentaient de manière considérable,

C'est ainsi que se sont éffondrés les murs et les tours, les salles et les voûtes, et comme de nombreux autres châteaux, la forteresse de Lindenfels n´échappa pas à son destin. Elle devint une garnison et  servit de caserne à la fin à  seulement quelques soldats méritants.

Ainsi la construction fut vendue pour destruction en 1779 avec autorisation officielle. Chacun  pouvait pour quelques pièces de monnaie (Kreuzer)  remplir et ramener une charrette de pierres.  Les dirigeants, avec beaucoup d´ardeur , firent avancer la démolition du château, qui aurait dû mériter autre chose. C´est comme cela que le château de Lindenfels, qui avait résisté à  toutes les tempêtes du temps a été victime de l'esprit du temps. Le langage populaire a inventé le dicton suivant  à partir du nom des derniers admisnistrateurs:

„Morlock, Mack et Ferber, destructeurs du château de Lindenfels“

Par la répartition des terres du Palatinat en 1802 Lindenfels a été attribuée à Louis X Comte de  Hesse et plus tard grand-duc et a été ainsi ajoutée au nouveau grand-duché de Hesse et du Rhin fondé peu de temps avant.  Grâce à cela la démolition du chateau fut arrêtée. Il n'était rien resté  du bien-être croissant du Palatinat,  le niveau de vie avait baissé durant les années de révolution. Beaucoup de tentatives furent faites pour relancer l'économie et le commerce.

Ici on se souvient des plantations de mûriers pour favoriser la sériciculture. Ce fût aussi un échec mais l'introduction de la plantation de houblon a été un succès incontestable. Une prouesse fut la construction de la route Staatstraße vers 1840 de Worms à Bensheim et aussi en continuant par la vallée de la Lauter par Lindenfels jusqu'à Michelstadt. Elle obtint  le nom de “ Nibelungenstraße“ qui rappelle la légende et l'histoire des Nibelungen. L'industrie  de la pierre dure    fondée vers 1880 a eu des répercussions très avantageuses pour le développement économique.  Déjà avant le changement de siècle on a reconnu  la localisation avantageuse et le climat de la ville de Lindenfels et ainsi son importance pour les voyages et le tourisme.

Une activité intense dans le bâtiment commença ; la construction des premiers hôtels suivit celle des  restaurants. C´est comme cela que se développera Lindenfels bientôt en station climatique appréciée. Durant les années 1971 et 1972, les localités voisines  Eulsbach, Glattbach, Kolmbach, Seidenbuch, Schlierbach, Winkel et Winterkasten ont rejoint la petite ville de Lindenfels dans le sillage de la restructuration des communes de la Hesse et forment maintenant ensemble une communauté d´environ 5.500 habitants.

 

Le tourisme climatique et de détente à Lindenfels a connu  une croissance réjouissante grâce à ce regroupement de communes. Aujourd´hui pour tous ceux qui recherchent  la détente, pour les vacanciers, les curistes, les vacanciers journaliers il y a plus de 400 lits à disposition dans des hôtels et  des pensions. Dans le jardin climatique adossé au château et dans l'enceinte du château, de nombreuses manifestations ont lieu au cours de l'année.

 

 

La salle des fêtes près du jardin climatique et différentes installations sportives et de loisirs complètent l'offre touristique. La piscine chauffée située de facon magnifique entre Lindenfels et la vallée de Schlierbach attend donc tous ceux qui cherchent un peu de détente. Une visite du musée de Lindenfels bien connu dans les environs ou du musée allemand du dragon ainsi que la montée jusqu´en haut du château avec ses vues splendides enrichissent en tous les cas le programme de vacances des touristes.

 

Des visites guidées des musées, du château et de la ville sont proposées aux scolaires et aux groupes de vacanciers.


Le musée de Lindenfels

Le musée de Lindenfels a été aménagé en 1979  dans l'ancienne  grange à dîme située dans la cour de la mairie de la ville de Lindenfels ( 64678 Lindenfels, Burgstraße 39 ) en bas du château. Avec pour leitmotiv „ de la petite ville d'administration du palatinat électoral à la ville de cure climatique”,  les collections sont présentées sur 4 étages avec un grand nombre de salles d'expositions.

Les objets du musée sont regroupés selon les thèmes suivants : “l' histoire de la ville, le folklore, l´agriculture, l´artisanat et l´imprimerie”.

Les véhicules, spécialement la “Postkutsche” , la diligence de la poste qui a été reconnue, en 2014, comme étant le premier patrimoine régional du district de la Bergstraße ,  et les outillages de pompiers, la maquette du château et de la ville, les documents, un logement  de fermiers avec une chambre et une cuisine, les costumes de l´Odenwald, la documentation-photo, les armes, jusqu'à la première chambre d'hôtes avec son   livre d´hôtes datant de 1887, montrent clairement le chemin parcouru pour passer de la ville d'administration du Palatinat à  la ville de cure climatique.

Aux autres étages, on trouve une imprimerie de musée, de nombreux appareils servant à  l´agriculture et des ateliers d´artisanat  d'autrefois  qui fonctionnent encore. La majorité de ces ateliers sont mis en marche tous les ans lors du premier week-end d´octobre  pour les journées des coutumes (Brauchtumstage), ainsi que les sites extérieurs du musée avec le four et  le lieu de pressurage des pommes.

Le musée est ouvert d´avril à octobre chaque dimanche et les jours fériés de 14h00 à 17h00.  L´entrée est de 2,--€ pour les adultes,de 1,--€ pour  les touristes avec une carte de cure et les adolescents  et l´entrée est gratuite pour les enfants jusqu´à l´âge de 14 ans.

Les visites pour les groupes et les classes sont possibles sur demande. Une visite coûte 30,-- € pour les groupes jusqu´à 25 personnes, chaque personne supplémentaire payera 2,-- €, pour les classes il existe un prix réduit.

Inscription et renseignements auprès de l´office de tourisme: Kur-und Touristikservice Burgstraße 37, 64678 Lindenfels. Tel 06255/306, Email: touristik(at)lindenfels.de


Tour historique de la ville

Lindenfels petite ville à l' histoire remarquable

Lindenfels située dans la région de l´Odenwald possède encore beaucoup de témoins de son passé. On peut trouver des souvenirs de la construction du château et presque 600 années  d´appartenance à la region du Palatinat électoral. Quelques dates de l´histoire du château fort et de la ville de Lindenfels pour clarifier tout ceci :

Depuis  773: Propriété du cloître de Lorsch

Vers   1080:  On mentionne pour la première fois le château par le nom “Slirburc”

1123: On mentionne pour la première fois le nom : Lindenvels”

1277: Acquisition par la familleWittelsbach du château qui deviendra plus tard le point central des possessions du Palatinat électoral dans l'Odenwald

Avant  1336 : Attribution des droits de ville


1336: Droits de marché

1404: Lindenfels obtient sa propre juridiction.

1504: Directives pour l'extension des fortifications de la ville et du château  avec la forme reconnaissable encore aujourd'hui

1645: Première reproduction de la ville  par M. Merian

1779: Début du démantèlement du château.

1802: Lindenfels fait partie de la Hesse

1821: La petite ville d'administration  du Palatinat électoral  devient une ville de district de Hesse qui perd défénitivement la sous-préfecture en 1874

1880: Début des travaux de conservation du château

1885: La ville est de plus en plus designée comme un lieu de détente

1969: la ville est reconnue comme station de cure climatique.

1971/72: Regroupement de Eulsbach, Glattbach, Kolmbach, Schlierbach, Seidenbuch Winkel et Winterkasten en une communauté, la ville de Lindenfels


Le tour historique de la ville fut créé en 1990 dans le cadre de la “ rénovation modeste” de la ville et veut être une aide pour  les curistes, les visiteurs et les vacanciers afin qu´ils puissent apprendre à connaitre la vieille ville historique de Lindenfels.

Tous les objets cités ne sautent pas aux yeux comme le château fort ou la tour  ( Der Bürgerturm ) Beaucoup  de choses ont changé dans leur forme historique au cours des siècles.

1 Nous commencons notre tour à la fontaine Löwenbrunnen sur l´ancienne place du marché. Ici on trouvait l'ancienne mairie avec le petit clocher et les halles ouvertes. La mairie fut agrandie plus tard et servit également d`école. Elle fut rasée en 1951 à cause de son  délabrement.

2 La maison “Baur de Betaz” (maison Baureneck) fut jusqu´en 1874 un pastorat. Puis elle devint par la suite le lieu de résidence des familles Baur/Baur de Betaz. Les familles s'investirent pour les atouts  sociaux de la petite ville, fondèrent et entretinrent le premier jardin d´enfants, la station de soeurs Bethesda et le foyer pour personnes âgées Salem. Les parties  fondamentales de ces  installations, puis également la maison Baureneck ont été léguées à la ville par ses bienfaiteurs.

Comme  remerciement et reconnaissance, la ville donna  les droits de citoyen d'honneur à Wilhelm Baur, prédicateur de la cour à l´église érigée à la mémoire de l'empereur Wilhelm à Berlin et surintendant général de la province du Rhin ainsi qu'à Gustav Baur de Betaz, premier lieutenant et  responsable du château de Schönberg. Après un assainissement de grande envergure la maison sert aujourd´hui de lieu pour les expositions. Elle héberge la salle de mariage de la ville et depuis 2009 on y trouve le musée du dragon. La salle familiale rappelle le passé historique des  familles Baur et Baur de Betaz.

3 Die “Betzenkammer” dans la tour de la porte a servi temporairement de prison pour la ville. Le cachot était accessible par une porte en forme d´arc.

4 Der “Zwinger” avec les deux portes de la ville, la porte de Fürth intérieure et la porte de Fürth extérieure, est clairement reconnaissable comme la plus ancienne partie des fortifications de la ville.

Les portes, entre lesquelles le chemin rétréci de liaison passait, étaient au niveau de la défense extraordinairement intéressantes. Il faut remarquer à la porte intérieure l'encorbellement pour verser la poix  “Pechnase”avec le blason palatin- bavarois, les pierres décoratives avec les deux têtes moqueuses “Neidköpfen” et les deux  meurtrières.

5 La maison natale de Wilhelm Baur  était au temps de la Hesse le siège du garde forestier principal Friedrich Wilhelm Baur entre 1817 et 1834. Wilhelm Baur, par la suite citoyen d´honneur. de la ville,   a passé son enfance et son adolescence ici, avant de commencer ses études à Gießen.

6 La maison Bethesda, issue de la fondation Baur de Betaz, a servi jusqu´aux années 90 aux  soins des malades et fut le siège des soeurs de l´église protestante. Aujourd´hui c´est une habitation. À la suite de la “rénovation modeste” de la ville le bâtiment a été complètement assaini .

7 Der „Bürgerturm“ . Bâtiment imposant du 14ème siècle, dans l'angle droit des remparts de la ville, pourtant construit sans liaison avec le mur, possédait dans ses fonctions quelque chose d'un  donjon. La tour atteint 19 m de haut, elle a un diamètre de 8 m,l´épaisseur des murs est de 2 m. L'entrée côté  nord est à  7,75 m de haut. La vue de l´année 1645 de Merian montre la tour avec un toit flanqué de 5 tourelles desquelles on pouvait surveiller tous les côtés.

Divers travaux d´entretien ont été apportés au cours des 100 dernières années. Pour le 650ème anniversaire de la ville en 1986, installation d´escaliers financés par la vente symbolique de marches d´escaliers et par les dons des habitants et des amis de la ville, du district Bergstraße et du Land de la Hesse.

8 L´église protestante actuelle a pris l´emplacement de l´ancienne qui avait été construite au coeur de la ville médiévale.  L´interieur et  l´extérieur de l´église érigée en 1825 d' après des plans du maître d´oeuvre Georg Moller, originaire de Darmstadt, sont très simples et correspondent à la confession réformée instituée en 1564  pour la première fois à Lindenfels. L'orgue a été construit en 1837.

9 Maison de l´administration du palatinat électoral construite en 1723, comme on peut le voir grâce  aux crochets en fer dans le mur. Elle appartient aux plus vieilles constructions préservées du groupe baroque dans la partie supérieure de la Burgstraße.

Le batiment fut le siège de la „sous-préfecture du district“ de Lindenfels de 1821 à 1832 et de 1852 jusqu´en 1874. En tout, en 1821,  96 localités appartenaient au district de Lindenfels. En 1854 le district de Lindenfels comptait 89 communes qui étaient gérées par 47 mairies.

Plus tard ce bâtiment devint de 1875 à 1910 un établissement d´enseignement  pour se préparer aux  séminaires  des professeurs. La maison servit temporairement de mairie pour la ville jusqu´aux années 50. À la suite elle servit d´habitation  pendant près de 20 ans. Cette construction eut à nouveau une fonction publique en 1969 avec l´aménagement de la maison de cure jusqu´en 1997. Dans le cadre de la rénovation modeste de la ville la maison a été modifiée et annexée par la mairie.

10 La mairie fut construite au milieu du 18ème siècle par Johann Franz Schlunkard qui fut écoutète à la mairie de Lindenfels de 1745 à 1755. En 1768  la propriété en revint au Palatinat. A partir de cette année là le bâtiment servit d'administration, fut utilisé au même effet par l'administration de la Hesse (1802), servit aussi de bureau des rentes et fut enfin le siège du garde-forestier général de Lindenfels et fut acquis en 1953 par la ville de Lindenfels qui s'en sert depuis de mairie.

11 L'ancien grenier à grain et à dîme servait autrefois à l'engrangement de  la dîme de l'administration et puis de l'´administration générale de Lindenfels .Le bâtiment comprend trois étages. Il fut construit dans les années 1781 à 1784 à partir de matériaux du château démoli au 18ème siècle. Depuis 1979 c'est le musée de Lindenfels qui sur une surface de près de 600 m2 représente l'histoire de la petite ville, l'artisanat et l'agriculture, tout comme la vie à la campagne aux environs de Lindenfels. Les points principaux sont la maquette du château fort et de la ville,des documents importants de l'histoire de la ville, des costumes traditionnels de l'Odenwald, une collection de minéraux d'une partie de l'Odenwald et des ateliers en état de marche d'artisans de Lindenfels.

12 Le presbytère catholique, à côté de l'église, appartient également au groupe baroque et a été construit de 1750 à 1752. L'extérieur est égayé par des motifs en grès rouge. Le blason double du Palatinat électoral et la niche du pignon avec sa statue de Marie ravivent la façade du bâtiment imposant.

13 L'église catholique St Pierre et St Paul est selon son époque de construction la plus ancienne église de la ville bien qu'elle fût inaugurée seulement en 1745. Auparavant la chapelle du château servait de maison de Dieu à la communauté catholique. L'intérieur de l'église est constitué d'une nef rectangulaire, avec un choeur pentagonal plus étroit. Au dessus de l'entrée se trouve la tribune en bois avec l'orgue construit en 1757.

14 Le château fort de Lindenfels fut fondé en 1080 par l'abbé Winither du cloître de Lorsch et portait le nom de Slirburc. Selon les baillis du cloître, dont von Hohenberg et Henneberg, Konrad von Hohenstaufen, le frère de l'empereur Barberousse qui est entré dans la légende, fut seigneur du château de Lindenfels. Par héritage du margrave Herrmann von Baden possession badoise pour une courte durée, jusqu'au rachat du pouvoir de gouverner  par le comte palatin Wittelsbach Louis II en 1277 qui initia l'appartenance de près de 600 ans de Lindenfels au Palatinat électoral. Cela  devint le point central de la politique territoriale dans l'Odenwald. Délabrement naturel et destruction ordonnée en 1779. Vers 1880 début des travaux de conservation. Aujourd'hui lieu entre autres de la fête tradionnelle folklorique du château.

15 Le bastion triple, à tours, développé au 14ème siècle est une fortification des remparts particulièrement remarquable. Cette construction représentait le lien avec la porte de la ville et avec la tour “Bürgerturm”.

C'est en résumé l'ímage de notre ville et son histoire remarquable.


Le château de Lindenfels

Vers les années 1080, on citait déjà  un château „ Slirburc“, c'était probablement une fortification faite de terre et de bois.

Le comte palatin Konrad von Staufen, demi-frère de l'empereur Barberousse, est considéré comme le bâtisseur  de l´actuel château de Lindenfels.

La construction est devenue  par la suite le centre et le point de départ de la politique palatine électorale dans l´Odenwald.

Au 14ème siècle, on érigea les murs d'enceinte de la ville et au 15ème siècle,  on assista à l'aménagement du château  roman  en forteresse. Ensuite l'agrandissement du château se poursuivit continuellement, comme au 16ème siècle mais ici en conséquence d'implications  dans des guerres.

Bien que le château de Lindenfels fût plusieurs fois occupé par des troupes étrangères (au 14ème siècle et au 16ème siècle ainsi que durant la guerre de 30 ans), il ne fut pas détruit.

Le château administré par le Palatinat électoral tomba en ruines  au 18ème siècle, le site fut au fur et à mesure utilisé comme carrière de pierres. Les premiers travaux  de  conservation et de restauration eurent lieu  à la fin du siècle dernier. Les 30 dernières années des mesures de sécurité et de conservation  ont constamment été mises en exécution.

Une visite est possible à tout moment. Des visites guidées sont offertes par l´office de tourisme de mars à octobre dans le cadre de “la visite historique de la ville” chaque premier samedi du mois 10 heures.

L´entrée du château est gratuite.

 Une visite est possible à tout moment. Cependant, lorsque des manifestations ont lieu au château, il peut y avoir des limitations.

Des visites guidées pour des groupes peuvent être réservées à tout moment. Entre avril et septembre, et les derniers jours de l'année, des visites gratuites sont proposées dans le cadre de la visite historique de la ville , début à 14 heures certains dimanches, par le service du musée du syndicat d'initiative de Lindenfels.

Événements au château

En mai: “le Spectacle du Moyen-Âge“ et jeux de chevaliers.

En août: la fête traditionnelle de Lindenfels „das Lindenfelser Burg-und Trachtenfest“ le premier week-end. 

Un concert de rock en plein air le 2ème week-end et un concert de musique classique en plein air le 3ème week-end. Ainsi que d´autres événements musicaux et des petits spectacles.

 Pour plus d´informations veuillez vous adresser à l´office de tourisme : 

Kur-und Touristikservice, Burgstr. 37, 64678 Lindenfels,

Tel 06255/306-44 – e-mail: touristik@lindenfels.de

Vous pourrez accéder au château par la B 47 ( Nibelungenstraße ) vers Lindenfels.


Le Musée allemand du Dragon de Lindenfels

Bienvenue au Musée allemand du Dragon de Lindenfels !

Plongez dans le monde fantastique des dragons ! 

Le Musée allemand du Dragon a été aménagé dans la maison « Baureneck » par l´association du même nom qui le dirige également. Les dragons sont les êtres fabuleux qui éveillent le plus  l´imagination humaine. Dans le musée, vous pouvez admirer la diversité des représentations de dragons du monde entier.

La maison « Baureneck » fut la demeure du pasteur et plus tard le lieu de résidence de la famille  estimée Baur de Betaz. Il y a une salle dans la maison dédiée à la mémoire de cette famille dans laquelle on a accès à des documents et des photos de la famille ainsi que des vues de Lindenfels.

Le « Nibelungensteig », un chemin de randonnée apprécié qui s´étend de Zwingenberg à Freudenberg/Main, passe devant cette maison.

Domaines d´apparition des dragons :

D´où provient le  mythe du dragon ?

Nous essayons de répondre à cette question.  Votre aide est la bienvenue !

Les dragons de l´Orient

En Chine, le dragon est symbole de puissance, de force, de courage et de chance. En Corée, au Japon,  au Vietnam, le dragon est également considéré comme un envoyé du ciel et comme le dieu du tonnerre, des nuages et de la pluie. Il représente le bonheur et la prospérité.

Les dragons de l´Occident

Dans la culture occidentale, le dragon incarne surtout le danger et la méchanceté. En Allemagne, le poème épique  « les  Nibelungen » dépeint le courageux Siegfried  tuant le dragon.

Les dragons dans la littérature

Dans les écrits ou les peintures du Moyen Age et dans le monde des légendes nordiques, dans la légende des Nibelungen comme dans les livres d´imagination, les livres pour enfants et pour les jeunes, on fait l´expérience du monde des dragons dans la littérature.

Les dragons pour les jeunes

Une installation vidéo propose d´entrer dans le monde des dragons. Les enfants peuvent, de manière ludique , se distraire  sur le thème des dragons.

Images de dragons dans la « Bürgerturm »

Dans la partie inférieure de la muraille du moyen-âge sont exposées des représentations illuminées  de dragons, vieilles de plusieurs milliers d´années  et provenant du monde entier.

Dans la partie supérieure de la tour, des dragons orientaux , des dragons occidentaux, des animaux ressemblant aux dragons et des dragons pour enfants sont représentés sur quatre grands panneaux.

La « Bürgerturm » est une partie des fortifications de la ville de Lindenfels et fut érigée au 14ème siècle. Sur le toit en verre octogonal l´emblème de l´association  sert de girouette.

Le dragon Lindra

A l´entrée de Lindenfels,  le dragon Lindra a été financé par des habitants et des entreprises de la ville représentés par l´union des commerçants, des hôteliers et des restaurateurs de Lindenfels.

Das Deutsche Drachenmuseum In der Stadt 2, 64678 Lindenfels im Odenwald, www.deutsches-drachenmuseum.de